Skip to main content
basse-consommation

Basse consommation : un objectif réalisable ou non ?

La basse consommation désigne le mode de consommation optimal des ressources naturelles. Bâtiment basse consommation, bepos, maisons écologiques sont des termes fréquemment liés à ce mode de consommation. Effectivement, la notion de basse consommation faisait référence aux bâtiments, avant d’être élargi à tous les dispositifs énergivores.

Objectifs fixés

Les objectifs sont liés à plusieurs facteurs. Néanmoins, il se résume à réduire par 4 nos émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050.  Le bâtiment fait partie des cibles privilégiés en vue d’atteindre les objectifs. Ce seuil à ne pas dépasser est inférieure ou égale à 50 kWh d’énergie primaire par m² habitable et par an. Les logements et maisons affichant une telle performance recevront un qualificatif  d’habitat basse énergie ou basse consommation. Leur classement sur l’étiquette énergie est exceptionnel. Cette consommation concerne  le chauffage, d’ECS (d’eau chaude sanitaire), la ventilation et les dispositifs d’hygiène et de rafraîchissement. Plombier Fontenay-sous-bois, un artisan partenaire dans la réalisation des objectifs de bâtiment basse consommation est prêt à parier que cet objectif peut-être atteint, si les professionnels s’y mettent sérieusement et que les clients suivent leurs objectifs.

Comment atteindre cet objectif

Les émissions de gaz à effet de serre sont réduites au minimum sur un bâtiment basse consommation. Le seuil de 50 kWh concerne les bâtiments neufs tandis que la réglementation impose un objectif de  consommation de 80 kwH pour la RT 2012. Les cinq usages d’énergie cités précédemment entrent en jeu en vue d’atteindre cet objectif. Ainsi l’habitat, surtout les nouvelles constructions, sont conçus avec des installations munies d’équipements techniques à haute efficacité énergétique, sont désormais conçus pour être limités en consommation énergétique. La réglementation basse consommation RT 2012 impose des restrictions encore plus draconiennes, en attendant une réglementation RT 2020 qui imposera à tout bâtiment d’être bâtiment à énergie positive ou BEPOS. Ce BEPOS sera un bâtiment qui fournira un bilan d’énergie positif. Il produira plus énergie qu’il n’en consommera dans l’année. Encore une fois, les objectifs mentionnés réclament quelques sacrifices, mais peuvent engendrer des économies de plusieurs milliers d’euros par ménage, en une année. Comme quoi, la réglementation thermique met en avant le besoin avant toute autre chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *