Skip to main content
tuyau-métallique

Tout ce qu’il faut savoir sur la corrosion des tuyaux métalliques

La corrosion est indissociable aux tuyaux métalliques ! Se soldant souvent par une fissure de tuyau ou une dégradation de la qualité de l’eau, la corrosion devra être réparée au plus vite. Mais si les conséquences de ce phénomène de détérioration des canalisations sont importantes, comment se manifeste-t-il donc et comment l’évier ?

La corrosion des tuyaux métalliques, manifestations et les conséquences

Les tuyaux métalliques (l’acier et le cuivre) sont très utilisés dans le milieu de la construction, notamment pour la conception des circuits d’alimentation en eau. Et il n’est pas rare qu’ils soient attaqués par la corrosion. Se manifestant par la détérioration progressive des canalisations, la corrosion est principalement due à l’eau qui y circule. Mais elle peut aussi se créer en présence de dépôts comme le sable, l’argile ou de la maintenance trop drastique des canalisations.

La corrosion est donc indissociable des canalisations utilisées pour l’acheminement de l’eau. Et cela n’est pas sans risque, car il faut savoir que lorsque la corrosion se crée, cela va se voir par la qualité de l’eau. En effet, l’eau pourrait être polluée au passage dans une canalisation affectée par la corrosion. Mais une autre situation bien plus complexe peut aussi se présenter. Lorsque la corrosion crée un véritable fissure ou trou dans lestuyaux, ce type de problème peut se solder en une fuite. Vu le dégât que cela peut occasionner sur les tuyaux, il est donc indispensable de savoir comme le prévenir et le réparer.

La corrosion des tuyaux métalliques, comment l’éviter ?

À Bagneux, la corrosion va de pair avec les canalisations métalliques, mais dans certains cas ce type de problème de plomberie peut parfaitement être évité. En effet, le plombier Bagneux est en mesure de prévenir les détériorations des canalisations grâce à des études effectuées préalablement à l’installation des tuyaux.La technique consiste à prendre en compte dès la conception du réseau certains aspects tels que la température environnante à l’installation, le matériau et les besoins d’entretien.

Toutefois, même avec des mesures drastiques, il n’est pas toujours possible d’éliminer définitivement le risque de corrosion. Ainsi, il est parfois nécessaire d’effectuer un traitement chimique grâce à de l’inhibiteur, telle l’injection de phosphate pour des applications sanitaires. Pour certaines canalisations et les petites installations connexes, il faudra aussi apposer le coating organique. Mais la meilleure des préventions de la corrosion est d’installer dans les règles les canalisations en allant du métal « le moins noble » vers « le plus noble ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *