Skip to main content

Électricité : les normes en vigueur exigées pour la salle de bains

Plomberie, électricité, éclairage sont les points importants à tenir en compte pour assurer un minimum de confort dans une salle de bain. La performance de ces trois divisions nécessite une attention particulière puisque des lois sont établies pour leur conformité afin d’assurer la sécurité des occupants. Quelles sont ces normes de sécurité ? Ces quelques lignes nous livrent les détails.

Aménager sa salle de bains : les équipements nécessaires à disposer

Pour aménager ou rénover une salle de bain, plusieurs conditions doivent être respectées. La première concerne son emplacement qui doit se trouver dans une pièce connexe aux toilettes et à la cuisine pour faciliter le système de distribution d’eau et d’évacuation. Étant donné qu’elle sera un coin à part, la salle de bain doit être une pièce pratique et agréable à vivre. C’est la deuxième condition à respecter. Ce qui jouera sur la gestion de l’espace. Sa grandeur dépendra de la surface de la maison, mais surtout des équipements que vous souhaitez y installer : cabine de douche ou baignoire, vasques, sèche serviette, mobiliers de rangement et autres décorations. Bois brut, bois mélaminé, carreau, marbre ou autre, les matériaux dépendront du goût de chacun.

Mise en conformité des installations électriques

Conformément aux normes en vigueur, l’électricité de la salle de bain concerne en premier le point d’éclairage qui doit se trouver sur un plafond disposant d’un socle et une douille DCL. La prise de courant doit être mise sur commande interdite et chaque prise d’éclairage doit disposer d’un circuit de commande. Le dispositif de commande doit se trouver juste à l’entrée à l’intérieur de la salle de bain, à une hauteur de 90 cm à 130 cm du sol. Le dispositif peut être installé à l’extérieur, mais les conditions de volume doivent être respectées. Quant aux appareillages, aucun appareil ne doit être installé à un volume 0 (selon la classification de volumes). À un volume 1, les appareils qui peuvent être installés sont les dispositifs ayant un circuit de commande TBTS 12 V avec une source installée hors un volume de 0, 1 ou bien2. Pour le volume 2, les appareils installés doivent être de type TBTS, disposer d’un socle de prise de courant pourvu d’un transformateur de séparation à une puissance entre 20 VA et 50 VA. Aussi, les commandes doivent être cachées si elles sont de types IPX4.

Comment assurer la sécurité dans la salle de bain ?

Les dispositifs de sécurité concerne la sécurité de l’installation électrique, notamment l’emplacement des prises de courant, mais aussi de la production d’eau chaude à la distribution qui ne devrait pas dépasser les 60°C à 65°C pour les éviers et les timbres d’offices, les 34°C à 37°C pour les baignoires, les 32°C à 40°C pour les douches et les 30°C à 40°C pour les lavabos. Pour assurer la sécurité dans la salle de bain comme dans toute la maison, installer des dispositifs d’alarmes comme sur ce site est vivement conseillé. Si vous disposez d’une baignoire, il est important d’avoir un détecteur et avertisseur du niveau d’eau réactif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *